Blog

Formulaire de recherche

Prix VICTOIRE INGABIRE UMUHOZA pour la Paix, Edition 2018

Les cérémonies de remise du prix Victoire Ingabire pour la Paix et la Démocratie se sont déroulées pour la 7è fois, à Bruxelles le 10/03/2018.

Plusieurs invités ont fait le déplacement depuis l'Espagne (Juan Carrero, Président du Jury), le Canada, les USA et de différents pays européens.

La marraine de l'événement, la parlementaire européenne Rosa Estaras Ferragut, a dit soutenir depuis deux ans déjà, le combat de Victoire Ingabire Umuhoza pour que la démocratie fasse un pas. Heureuse d'être aux côtés de sa famille, mme Ferragut est émerveillée de l'abnégation et le renoncement avec lesquelles cette femme, Victoria Ingabire, a donné sa vie pour la paix, la justice et la démocratie. 

-------------------------------------------------------------

Pour la septième fois, Le RiFDP viens de décerner publiquement le Prix Victoire Ingabire Umuhoza pour la Démocratie et la Paix à l’occasion de la journée internationale de la femme qu’il a célébré le samedi le 10 mars 2018 en Belgique.

Laureats du Prix Victoire Ingabire Umuhoza pour la Démocratie et la Paix – 2018

 

ONANA Charles

Charles ONANA est journaliste d’investigation de nationalité franco-camerounaise. Ses recherches sur la tragédie rwandaise et son extension au République démocratique du Congo  en font incontestablement un expert reconnu sur le plan international.

Depuis de nombreuses années, il dénonce inlassablement le système de pensée unique que tentent d’imposer, urbi et orbi, ceux-là même qui ont précipité la région des Grands Lacs dans un chaos mortifère.

L’investissement personnel consenti par Charles ONANA constitue une contribution directe à la manifestation de la vérité et par voie de conséquence, au retour de la démocratie et de la paix dans la région des Grands Lacs d’Afrique.

Son champ d’investigation ne se limite pas aux événements déclencheurs des conflits dans cette region. De façon tout aussi engagée, il dénonce les errements d’une justice internationale totalement inféodée à des intérêts partisans peu soucieux du besoin du peuple rwandais et congolais à plus de justice et d’équité.

Le militantisme qu’il déploie depuis près de vingt ans pour la cause de la vérité et de la justice vient de connaître une étape capitale. En effet, le 21 décembre dernier, à l’issue d’un travail de recherche de plusieurs années, Charles ONANA a défendu avec succès, à l’université Jean Moulin de Lyon, une thèse de doctorat en science politique. qui constitue aussi une réelle contribution à une connaissance plus correcte de la réalité des événements de 1994.

Phil Taylor

Phil Taylor est l’animateur du Taylor Report, une émission en langue anglaise à Toronto au Canada sur CIUT 89.5 FM. Depuis 2011, il a présenté plusieurs émissions sur l’Afrique des Grand Lacs ou les Tribunaux internationaux y compris plusieurs émissions sur Victoire Ingabire Umuhoza.

Phil Taylor a commencé à suivre de près les évènements de la région des Grands Lacs d’Afrique après l’assassinat du président Melchior Ndadaye du Burundi en 1993. Depuis lors, il n’a cessé de décrier les abus contre les droits de la personne dans cette partie de l’Afrique et particulièrement au Rwanda depuis la tragédie de 1994. Son émission “The Taylor Report – CIUT 89.5 FM” diffusée par CUIT 89.5 FM à l’Université de Toronto est un programme hebdomadaire qui couvre des sujets d’actualités mondiales diverses incluant la politique, les droits de l’homme, la paix et le travail, ainsi que des histoires et des individus qui ne sont pas couramment entendus dans les médias usuels.

Phil donne souvent des interviews à des personnes qui s’occupent du dossier de cette région y compris ceux qui suivent la lutte démocratique contre les dictatures criminelles dans la région des Grands Lacs. Phil est un des rares canadiens défenseurs infatigables des peuples opprimés de la région des Grands lacs africains, et ce depuis le tout début des années 90.

Discours d’ouverture de la cérémonie de remise du prix, par la Présidente du RifDP

 
…Nous avons placé cette édition sous le thème « La femme et la relève pour un Rwanda juste ». En ce jour où nous célébrons la Journée internationale des Droits de la Femme, nous avons voulu souligner le rôle de la Femme comme levier de transmission des valeurs démocratiques aux générations suivantes…

 

À qui est décerné ce prix ?

Ce prix est décerné à toute personne physique ou morale, s’étant distinguée par son travail, de manière pacifique, dans le domaine de la promotion de la démocratie, de la paix, de la liberté d’expression, du respect des droits de la personne et qui a contribué de manière significative à instaurer le rapprochement des peuples par le dialogue, le respect de la personne humaine, de la justice sociale dans le but d’améliorer la qualité de vie de la population de la région des grands lacs africains.

 

Historique

Ce prix a été créé par le Réseau International des Femmes pour la Démocratie et la Paix le 12 mars 2011, en hommage à Madame Victoire Ingabire Umuhoza. Ce prix incarne le courage, le leadership de Victoire Ingabire Umuhoza dans sa démarche pacifique et démocratique de résolution de conflits.

Femme d’un courage exceptionnel, impliquée dans un processus de résolution du conflit qui afflige le peuple rwandais depuis 1994, Victoire Ingabire Umuhoza se démarque par son leadership, son esprit d’abnégation qui dépasse les intérêts de son noyau familial et de son appartenance ethnique et régionale. Elle a pris sur ses épaules le destin de tout un peuple et de toute une nation en décidant d’affronter l’oppression qui règne dans son pays d’origine, dans l’espoir d’offrir au peuple rwandais une alternative de gouvernance démocratique et de paix durable.

Elle est emprisonnée au Rwanda depuis le 14 octobre 2010 pour avoir osé exprimer des opinions différentes de celles du pouvoir en place.

 
Les moments forts de la cérémonie "Prix Victoire Ingabire Umuhoza" Edition 2018.
 
1. Le président du Jury, Juan Carrero, a dit que "le combat de Victoire Ingabire Umuhoza, "fera tomber Paul Kagame comme Hitler avec tous les médias qui le soutiennent" (Juan Carrero).
 
2. Mme Muramutse Perpétue annonce les lauréats:
2.1. Phil Taylor : défenseur d'une information juste au sujet des prisonniers politiques et des réfugiés rwandais. Auteur du "Taylor report", il a défendu récemment les réfugiés rwandais en Zambie. Animateur d'une radio qui a réalisé plus de 70 émissions au sujet de la situation des réfugiés et le verrouillage de l'espace démocratique au Rwanda.
Dans son allocution, Phil Taylor a souhaité être un digne et utile gagnant du prix Victoire.
"Avec le RIDFP nous pouvons tous gagner contre la tyranie. Le scandale international est que contrairement à ceux qui le tyranisent pour le goût du pouvoir, Victoire a le goût de la justice et la paix pour tous les rwandais", a-t-il affirmé. Il a suggéré d'ajouter Diane Rwigara à l'attelage du prix VIU pour la démocratie et la paix.
Voici encore quelques unes de ses convictions affirmées qui sont sages, justes et vraies:
"La liberté de presse, de vote et de religion étaient un résultat acquis par les accords d'Arusha".
"Les grandes puissances qui ont appuyé ces accords d'Arusha ont échoué, car tout ce qu'on cherche aujourd'hui y était inscrit". 
"Les accords d'Arusha ont été martyrisé en même temps que l'assassinat des présidents Habyarimana et Ntaryamira le 6 avril 1994".
"La justice du vainqueur, le FPR, est imposée au monde entier, même au TPIR".
"Les accords d'Arusha étaient la voie juste et viable. Nous devons insister pour que les institutions internationales révisent leur copie pour imposer la démocratie comme le souhaite l'avocate pour la paix dans la région, Victoire Umuhoza".

2.2. Charles Onana : journaliste d'investigation internationalement reconnu qui a défendu avec brio une thèse de doctorat à l'Université Jean Moulins de Lyon sur le sujet des conflits dans la région des Grands Lacs. A œuvré pour élaborer le dossier de défense de la clause de cessation du statut des réfugiés.
Dans son allocution simple mais combien profond et très affectueuse pour la communauté rwandaise et la famille de Victoire Ingabire Umuhoza, Charles Onana a dit:
"Que les hommes qui dormaient sachent que moi, maintenant je me reveille et je parle... Je ne saurais commencer sans avoir une pensée pour mon ami Mushayidi. A son arrestation j'ai alerté les autorités belges. Et merci à Luc Marchal qui a relayé l'information, mais les autorités belges n'ont pas bougé le petit doigtpour le défendre contre l'homme qui emprisonne et qui tue au Rwanda"...
..... "Je dédie ce prix à 3 femmes:
2.2.1. Je dédie ce prix à la mère de Victoire qui a accepté si dignement de faire don de sa fille à la démocratie et à la paix".
2.2.2. Je dédie également ce prix à la mère de Diane Rwigara qui a fait aussi don de sa fille qui "menacait la sécurité" de l'état "Kagame".
2.2.3. Enfin je dédie ce prix aux femmes congolaises qui résistent aux sevices que Paul Kagame leur fait subir impunément".
C'est pour cela .... (ces femmes qui combattent la dictature, disent NON à Paul Kagame et résistent à ses sévices) que j'ai décidé de rejoindre le "réseau international des femmes pour la démocratie et la paix".
 
2.3. La remise des cadeaux de souvenirs aux lauréats: 
2.3.1. Un bouclier pour symboliser la défense contre les nuisibles et les méchants qui combattent la juste information.
2.3.3. Un vase de partage du vin de banane ou de sorgho pour symboliser la communion de tous ceux qui se levent comme un seul homme contre les discriminations, les injustices et le mensonge.

3. Le prix du courage de la jeunesse engagée.

2011: Mbonyumutwa Ruhumuza - Jambo asbl.
2012: Placide Kayumba (Jambo asbl) & Alice Muhirwa (qui portait à manger en prison à Victoire Umuhoza Ingabire).
2013: Martine Desjardins du Québec - Canada marcheur pour la justice sociale.
2014: Peter Mutabaruka - lanceur d'alerte politique chez Amahoro Iwacu à Londres.
2015: Nadine Claire Kansinge, du Parti Ishema de Padiri Nahimana Thomas.
2016: Gasengayire Leonilla (portait à manger à Victoire) emprisonnée pour la 3eme fois, est actuellement en danger de mort (voir SOS pour Gasengayire).
2017: Diane Rwigara a eu le courage d'affronter le monstre et les bourreaux de son père RWIGARA Assinapol. Elle est devenue une seconde illustre prisonnière politique rwandaise en rejoignant Ingabire Victoire Umuhoza dans les géôles du FPR. Sa tante Tabitha qui a accepté de prendre le prix est ici parmi nous.
 
 
 
 
 
 
 

Présentation des invités par Primitiva Mukarwego

Discours de Marcelline Nyiranduwamungu, présidente du RIFDP

Discours de Juan Carrerro, président du Jury

Remise des prix aux lauréats Phil Taylor et Charles Onana

Discours de Rosa Estaras Ferragut, parlementaire européenne, marraine de la cérémonie

Prix Victoire Ingabire 2018_Discours du lauréat Charles Onana

Discours du lauréat Phil Taylor

 
Discours de Tabita Gwiza, petite sœur d’Adéline Rwigara
 

 

4. Mme Tabitha Gwiza rejoint la tribune.

Une Rwigara (ex-soutien du FPR) traduite par un Mbonyumutwa (petit fils du premier président hutu) après la chute de la monarchie tutsi, on a l'impression que le chemin vers le dialogue pour la paix a commencé. La confrontation est terminée, la réconciliation peut espérer, grace à "Victoire Umuhoza Victoire" (ndlr).
 
"Ndabaramukije mwese hobeeee.  Kubareba ni byiza ndanezerewe".
Yashimiye nyina wa Victoire imbere yuruhame: Elle a loué et remercié le courage de la maman de Victoire devant l'assemblée réunie.
Avuga umunyamahanga wagiye gusura Adeline mukuru we, agezeyo aho kubona Adeline cyangwa Diane, ahubwo abona Victoire. Maze amaze kubona Victoire Ingabire Umuhoza ati "arasa neza weeee"!!!!!. "Iyo uhagaze ku kuri usa neza. Aho Victoire ali, nubwo ali habi, we aranezerewe kuko ahagaze ku kuri".
Hali umuntu wavuze ngo abagore baremwe nyuma. Yalibeshye cyane kuko abo bagore bavuze "OYA ku munyagisuti witwa Paul Kagame".
Ntabwo nunva umuntu uli i Burayi ulyamye haliya ngo afite ubwoba.
Dushimire urubyiruko rulimo rutinyuka umunyagisuti. 
Abagore 3 b'intwali muli prison y'umunyagsisuti. Reka twibuke abo babyeyi 3 aho bali. 
Harabura iki ngo tugere ikirenge mu cyabo mwa badamu mwe?
Harabura iki?
None se bagabo mwe, abagore tubarushe ubutwali koko?
Harabura iki ngo twamagane akarengane?
Ndi umukristo nibyo twatojwe kwa Rwigara,
no muli prison Adeline arasenga.
Umunsi bazasohoka prison ndawutekereje.
Muzi akarengane kali muli kiliya gihugu ?
Kagame arica (abahutu) aliko nuwacu.
Kagame arica (abatusti) aliko mureke abice ni bene wabo.
Nimubitekereze.
Dufatanye tuzibuke kuli 28/04 Rwigara Assinapol muli Amerika.

@Tabitha, Bruxelles, Prix VIU, 10/03/2018 2018 

--------------------------------------------
"Comission RPLP - Afrique centrale", JL&Lavre, AFC, 11/03/2018

Source Vidéos - Radio Inkingi, on Musabyimana Gaspard: Laureats du Prix Victoire Ingabire Umuhoza pour la Démocratie et la Paix – 2018

À propos Editor